wall street

planter une entreprise offshore : pourquoi la Lettonie est meilleure ?

La Lettonie est un petit pays de l’Europe de l’Est où le gouvernement a choisi de favoriser les investissements étrangers en mettant en place des mesures visant à attirer les nouveaux entrepreneurs. Pourquoi implanter une entreprise dans ce pays est meilleure qu’une autre destination offshore ?

Entreprendre en Lettonie est légal

Il existe beaucoup de destinations où l’on peut entreprendre tout en bénéficiant d’avantages fiscaux importants. Cependant, la Lettonie fait partie des nations où l’on peut exercer son activité en toute légalité.

Le pays n’étant pas dans le classement des paradis fiscaux. Il est donc possible de demander des financements à des établissements de crédit sans subir la méfiance des investisseurs financiers.

Depuis 2004, la Lettonie fait partie intégrante de l’Union Européenne (UE). Ce qui permet à ses entreprises de facturer les clients hors de ses frontières et dans la zone euro. Dans l’espace européen, chaque société possède un numéro de TVA intercommunautaire en plus d’un numéro d’immatriculation.

L’implantation d’une entreprise en Lettonie qui, est au carrefour entre la Russie et l’Europe de l’Ouest, est plus pratique pour les entrepreneurs souhaitant circuler dans l’espace Schengen pour faire des affaires internationales.

Notons que comme tout pays membre de l’UE, les firmes dans la région n’ont pas l’obligation de verser des droits d’importation et d’exportation lorsqu’elles font circuler leurs biens.

L’absence de lourdeur fiscale

La Lettonie peut constituer un refuge pour les entrepreneurs subissant les pressions fiscales dans leur pays. En effet, elle offre aux investisseurs la possibilité de se faire taxer avec un faible taux d’imposition.

Pour l’impôt sur les bénéfices, le pourcentage d’imposition varie de 0 à 20%. Le taux dépend ainsi de la nature du bénéfice ainsi que des plus-values.

L’exonération de l’impôt s’applique aux bénéfices réinvestis. Ces derniers sont des profits que les entrepreneurs n’ont pas partagés, mais placés dans des investissements de la société. Le taux de 20% n’est uniquement applicable que pour les bénéfices distribués.

Selon l’activité, des impôts supplémentaires peuvent être prélevés. Citons la TVA, l’impôt sur les revenus et la taxe sur la dividende (exonération pour les résidents de l’Union Européenne).

Les facilités d’implantation

La Lettonie est l’un des rares pays où les autorités exigent des documents complexes avant une installation.

Le dossier de demande d’immatriculation contient une copie de son passeport, un justificatif de l’adresse du domicile du demandeur, un curriculum vitae et un business plan. A ces documents, il faudra également joindre une lettre de référence de la banque.

Une fois ces fichiers en main, l’entrepreneur peut procéder à sa demande. Il faudra attendre moins d’une semaine pour recevoir une réponse de l’administration.

Si jamais cette procédure administrative s’avère éprouvante pour l’entrepreneur, ce dernier a toujours la possibilité de solliciter les prestations d’un professionnel dans la création d’une entreprise. Ce dernier effectuera à sa place toutes les démarches et lui fournira ensuite ses informations d’immatriculation.

Notons que les services de ces prestataires ne se résument pas à la création. Ils peuvent également assister les entrepreneurs dans l’ouverture de leur compte bancaire et dans le recrutement de leurs futurs collaborateurs.

Categories: Non classé